AccueilPortailMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexionFAQ

Partagez | 
 

 Portugal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Portugal   Dim 1 Juin - 1:12

Le Portugal triomphe à Visue



Portugal 2-0 Géorgie
João Moutinho et Simão ont donné la victoire au Portugal en
première période à Viseu, dans un match de préparation pour l'UEFA EURO
2008™.

Onze de départ
Moutinho, aligné en milieu de
terrain, avec Petit et Deco dans ce qui devrait être la configuration
de départ du Portugal à l'EURO, samedi contre la Turquie, a ouvert le
score à la 18e minute. L'ailier Simão doublait le score sur un penalty
qu'il avait provoqué. Entre-temps, Cristiano Ronaldo avait placé un
coup franc sur un montant.

Portugal : Ricardo (Quim 46), Bosingwa (Miguel 63),
Ricardo Carvalho (Bruno Alves 46), Pepe (Fernando Meira 63), Paulo
Ferreira, Petit (Miguel Veloso 46), João Moutinho (Hugo Almeida 71),
Deco (Raúl Meireles 46), Cristiano Ronaldo (Nani 46), Simão Sabrosa
(Ricardo Quaresma 46), Nuno Gomes (Hélder Postiga 63).

Géorgie : Loria, Lobjanidze, Asatiani, Khizanishvili,
Navalovski (Merebashvili 82), Kenia (Barabadze 69), Mentesashvili
(Sanaia 69), Kobiashvili, Tskitishvili (Klimiashvili 46), Iashvili
(Devdariani 46), Aleksidze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Lun 2 Juin - 12:17

Scolari jongle avec discipline et plaisir

Luiz Felipe Scolari, le succès, ça le connaît


Quatre ans après la déception vécue à domicile, le Portugal fait de
nouveau figure de favori. Les hommes de Luiz Felipe Scolari forment
désormais l'une des équipes les plus solides de ces quelques dernières
années mais leur sélectionneur brésilien animé n'est pas prêt de
pardonner au joueur qui pensera que seule la réputation suffira à
l'UEFA EURO 2008™.


Les Grecs gâchent la fête

C'était censé être la finale qu'ils ne pouvaient pas perdre. Encensés
par la volonté de leurs supporteurs, les Portugais pensaient avoir déjà
accroché le titre européen avant d'affronter les "petits" Grecs à
l'Estádio da Luz le 4 juillet 2004. Au lieu de cela, la Grèce
chamboulait les esprits et une fois le coup encaissé, les Portugais
pouvaient prendre du recul. Premier bilan : après une Coupe du Monde de
la FIFA 2002 désastreuse, la Selecção redorait son blason et se
qualifiait même pour les demi-finales de la Coupe du Monde il y a deux
ans.

"Ce n'est que le début"

"Nous ne sommes pas les meilleurs au monde parce que nous avons terminé
deuxièmes en 2004 et quatrièmes en 2006", affirme Scolari, la tête
pensante des deux compétitions. "Nous avons été très bons lors de ces
deux compétitions mais tout le monde sait ce que nous avons enduré pour
y parvenir. L'histoire, surtout aussi courte que la nôtre, ne provoque
pas les résultats. Il faut savoir maintenir le rythme le plus élevé
dans toutes les compétitions que nous disputons, c'est ça le secret et
la chose la plus difficile à accomplir. Nous sommes sur le bon chemin
mais ce n'est que le début. Si nous ressassons trop le passé, nous
perdrons dans le présent."

"Pas à pas"

Après avoir permis au Brésil de remporter la Coupe du Monde en 2002, un
an avant d'accepter son poste actuel, Scolari pourrait se reposer sur
ses lauriers. Mais à 59 ans, le charismatique sélectionneur est plus
motivé que jamais même s'il refuse de pronostiquer les résultats de son
équipe en Autriche et en Suisse. "Nous ne pourrons aller loin dans la
compétition que si nous y allons pas à pas", déclare-t-il avant de
montrer son respect envers les autres équipes du Groupe A, à savoir la
Turquie, la Suisse et surtout la République tchèque. "Physiquement, ils
sont excellents mais ils disposent également d'une merveilleuse
technique. Ils ont terminé premiers de leur groupe des éliminatoires
devant l'Allemagne. Ca veut tout dire."

Problèmes en éliminatoires

Scolari fait bien de se méfier, surtout en ces temps difficiles pour le
Portugal. Les grandes vedettes qu'étaient Luís Figo et Pauleta ne
jouent plus pour l'équipe nationale depuis Allemagne 2006 et les
Portugais ont éprouvé des difficultés à se qualifier pour l'UEFA EURO
2008™ et terminer deuxièmes du groupe derrière la Pologne. "Nous avons
eu beaucoup de blessés et de joueurs peu en forme", explique leur
sélectionneur. "Nous avons également dû renouveler le groupe, appeler
de nombreux jeunes, ce qui est dangereux pour les grandes rencontres."

Joueurs talentueux

Au moment de se mesurer aux meilleures équipes d'Europe, Scolari pense
qu'il a réussi à faire prendre la mayonnaise entre jeunesse et
expérience. "Le Portugal dispose de joueurs très talentueux qui montent
en puissance, mais également de joueurs établis. Nous pouvons donc voir
l'avenir avec le sourire." La meilleure raison d'être optimiste est
sûrement la présence de Cristiano Ronaldo qui n'a que 23 ans mais qui
est déjà le joueur le plus impressionnant de la planète après une
saison exceptionnelle au Manchester United FC. "Selon moi, il fait
partie des cinq meilleurs [joueurs du monde]", ajoute Scolari. "S'il
continue à grandir en tant que joueur et en tant qu'homme, je suis sûr
qu'il conservera son niveau."

Mentalité de gagnant

Pour devenir le meilleur, l'ailier fulgurant ne peut rien faire d'autre
que d'emmener son équipe vers le titre européen. Sa mission commence
contre la Turquie à Genève le 7 juin, où les deux équipes peuvent
s'attendre à un grand soutien de la part de deux communautés largement
expatriées. Scolari apprécie la passion que son équipe attire mais
n'acceptera pas que ses joueurs se laissent distraire pendant leur
séjour. "Je pense que nous avons réussi à créer un sentiment formidable
envers la Selecção", affirme-t-il. "Mais ce qui se passe en dehors du
stade, c'est autre chose. Nous devrons être 100 % calmes et concentrés
sur notre travail. Bien entendu, les Portugais peuvent faire la fête et
ils ne devraient pas s'en priver mais ils doivent comprendre que nous
serons en Suisse pour travailler au plus haut niveau." Les Brésiliens
n'ont jamais travaillé à un autre niveau que le plus haut et Scolari
n'acceptera aucune autre mentalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Lun 2 Juin - 12:42

Moutinho, buteur sans certitude

João Moutinho (Portugal)



En dépit d'un superbe but en match de préparation, samedi, João
Moutinho n'est pas assuré d'une place de titulaire en équipe du
Portugal pour l'UEFA EURO 2008™.

Superbe volée
Le Portugal s'est imposé 2-0 contre la Géorgie, dans son dernier match
avant l'ouverture de la compétition, le 7 juin contre la Turquie à
Genève. Le premier but a été marqué par le meneur de jeu du Sporting
Clube de Portugal Moutinho, d'une fantastique reprise de volée. Cela ne
semble pourtant pas suffisant pour faire de l'ancien prodige portugais
un titulaire à l'EURO.

"Il est temps de concrétiser"
"J'ai 21 ans et il est temps pour moi de concrétiser", a déclaré Moutinho. "Marquer un but
et aider l'équipe nationale, c'est génial mais cela ne donne aucune
indication sur qui va jouer ou pas. La décision est entre les mains du
sélectionneur." La phrase n'est pas innocente car après la rencontre,
Luiz Felipe Scolari a affirmé que son onze de départ était
"pratiquement décidé".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Lun 2 Juin - 19:14

Accueil "inoubliable" pour le Portugal

Les Portugais ont été accueillis comme des rois en Suisse



le president de la Fédération portugaise de football, Gilberto Madaíl,
a affirmé que l'équipe avait reçu un accueil "inoubliable" en Suisse
alors que des milliers de supporteurs étaient venus accueillir l'équipe
à son arrivée dimanche.


Réception grandiose
Avec 174 000 citoyens portugais en Suisse, la plupart dans la région
francophone du pays, les hommes de Luiz Felipe Scolari ne se sentiront
pas dépaysés. De nombreux supporteurs n'ont pas hésité à attendre
plusieurs heures pour voir furtivement les joueurs à l'aéroport de
Genève après un vol de deux heures en provenance de Lisbonne. Des
supporteurs encore plus nombreux brandissaient des drapeaux rouges et
verts dans les rues traversées par le bus des joueurs qui se rendaient
dans leur camp d'entraînement à Neuchâtel.

"Au-delà de nos attentes"
Quelque 600 Portugais ont suivi le bus en moto jusqu'à
Neuchâtel où environ 10 000 personnes attendaient les joueurs. "Nous
savions que la réception réservée par les expatriés serait formidable
mais cet accueil va au-delà de nos attentes", affirmait Madaíl.
"C'était un moment inoubliable. Nous devons désormais nous concentrer
et travailler pour préparer au mieux le premier match contre la
Turquie." Les Portugais affrontent la Turquie dans le Groupe A à Genève
samedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Mar 3 Juin - 13:03

Le Portugal pour justifier son statut

Hugo Almeida (Portugal)


Après l'accueil extraordinaire à l'arrivée en Suisse, Hugo Almeida sait que
le Portugal aura la pression face à la Turquie lors de son premier
match de l'UEFA EURO 2008™. "L'EURO n'a pas encore commencé et on
dirait que nous sommes déjà champions", a déclaré l'attaquant. "Tout ce
soutien montre la force du Portugal, alors nous devons donner de la
joie à ces gens."



Pression
Environ 10 000 expatriés étaient là pour accueillir les hommes
de Luiz Felipe Scolari à leur camp de base de Neuchatel, et c'est d'ici
que les Portugais voyageront vers le sud pour leur premier match du
Groupe A samedi. "Lors du premier match, les joueurs seront nerveux.
C'est normal. Surtout que la Turquie n'est pas un adversaire facile", a
ajouté le buteur du Werder Bremen. "Si on gagne, on pourra aborder les
matches suivants avec plus de calme et moins de stress."

Doublure de Nuno Gomes
Almeida, 24 ans, a fait une saison impressionnante en Bundesliga. Il a
marqué 11 buts en 23 matches. Il s'apprête à jouer la doublure du
buteur du SL Benfica Nuno Gomes, 31 ans, qui va disputer son troisième
Championnat d'Europe de l'UEFA. "Nuno est un joueur très expérimenté
qui a beaucoup donné au Portugal", a affirmé Hugo Almeida. "Son
savoir-faire va être très important lors de cette phase finale. Mon
travail sera de faire de mon mieux lorsque les opportunités se
présenteront."

Pepe incertain

Malgré avoir été aligné lors du dernier match amical face à la Géorgie
samedi (victoire 2-0), le défenseur central Pepe est incertain pour le
premier match au Stade de Genève. "Nous sommes un peu anxieux, surtout
moi, car il s'agit de ma première phase finale, mais nous connaissons
nos responsabilités", a déclaré le défenseur central du Real Madrid CF
qui espère être aligné aux côtés de Ricardo Carvalho. "Chaque joueur
doit démontrer son engagement et sa qualité tous les jours. Il y a
encore une place dans l'équipe pour moi, Fernando Meira ou Bruno
Alves."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Mer 4 Juin - 14:56

Le Portugal s'entraîne devant 12 000 personnes



Les Portugais ne pensaient certainement pas que l'accueil
extraordinaire reçu à leur arrivée à Neuchatel se transformerait en
affluence des grands jours lors de leur deuxième séance d'entraînement
en Suisse.


Carnaval
Environ 10 000 supporteurs portugais avaient accueilli
l'équipe nationale dimanche soir. Mardi, ce sont plus de 12 000 fans
qui se sont pressés dans le Stade de la Malinière du Neuchâtel Xamax FC
pour assister à l'entraînement des hommes de Luiz Felipe Scolari. Dans
une ambiance de carnaval à l'intérieur et en dehors du stade, des
supporteurs portugais venus de toute la Suisse, mais également
d'Allemagne et de France, se sont massés dans les gradins pour
apercevoir leurs héros.

Superbe accueil

A son entrée sur la pelouse, toute l'équipe de Scolari a répondu aux
applaudissements de la foule. Sans surprise, c'est Cristiano Ronaldo
qui a eu le plus de succès, lui qui a été désigné parmi les cinq
"capitaines" par le sélectionneur en reconnaissance de son influence
grandissante. Le public a pu assister à un match à onze contre onze.
Seul le troisième gardien Rui Patrício n'y a pas participé, et Scolari
était au sifflet, interrompant la partie à plusieurs reprises pour
faire quelques ajustements tactiques.

Coup franc

Puis le public avait ce qu'il attendait. Ronaldo se préparait comme à
son habitude avant de tromper Ricardo d'un coup franc magistral. Et
même la petite pluie qui s'est mise à tomber n'a pas éteint
l'engouement des joueurs et de la foule. Scolari mélangeait ses deux
équipes en seconde période, faisant passer Ronaldo dans une position
plus axiale, et épaulé par Nani et Simão sur les ailes. Scolari cherche
toujours son équipe-tye pour le premier match face à la Turquie. Mais
une chose est sûre, les supporteurs sont là. La passion de la
communauté portugaise locale ne baissera pas. Un supporteur a déclaré :
"La passion que l'on a pour le Portugal est encore plus forte lorsque
l'on est loin de chez nous".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Mer 4 Juin - 19:42


Les défenseurs suspendus au choix de Scolari


Les défenseurs Bruno Alves et Bosingwa tentent d'arracher leur place de
titulaire dans l'équipe du Portugal à l'UEFA EURO 2008™, mais tous deux
concèdent que cela démontre la forme du groupe, avant l'ouverture du
Groupe A, samedi contre la Turquie à Genève.


Le choix du sélectionneur
Alves a débuté les six derniers matches de qualification, mais
il pourrait perdre sa place à la faveur de Pepe pour former la
charnière centrale aux côtés de Ricardo Carvalho. Le défenseur du Real
Madrid CF était en effet titulaire le week-end dernier, pour la
victoire face à la Géorgie. Alves garde cependant la tête froide :
"C'est le sélectionneur qui choisit le meilleur joueur. Et une fois
qu'il aura fait son choix, je pense que ça ira." Le joueur du FC Porto
sue pourtant à grosses gouttes pour s'assurer du vote de confiance de
Luis Felipe Scolari. "Je vais travailler aussi dur que possible pour
m'assurer d'avoir ma chance, je vous le promets", ajoute-t-il.

Bosingwa prudent
L'arrière droit Bosingwa, coéquipier d'Alves à Porto jusqu'à
son récent transfert de 20,5 M€ au Chelsea FC, est dans une situation
un peu moins délicate, malgré le retour en forme de Miguel. Il ne
considère cependant sa place comme acquise, alors que son excellente
saison en Liga portugaise et en UEFA Champions League pourrait
l'inviter à l'optimisme. "Chaque poste est dédoublé", explique-t-il.
"Je dois travailler dur pour y parvenir, mais je ne saurai que samedi
si je suis pris ou non. Je veux être choisi, bien sûr. Je suis un
joueur ambitieux et je suis ici pour jouer, tout comme les 22 autres
joueurs de l'équipe."

Un grand soutien

L'ensemble des joueurs portugais a reçu un superbe accueil à leur
arrivée en Suisse. La ville de Neuchâtel, où ils ont dressé leur camp
de base, est peuplée de 11 000 Portugais expatriés, et environ 12 000
supporteurs ont assisté mardi à l'entraînement de l'équipe au Stade de
la Malinière du Neuchâtel Xamax FC. "C'est génial de savoir qu'autant
de personnes sont derrière nous", ajoute Bosingwa. De son côté, Alves
considère que c'est une source de motivation, mais affirme que le
Portugal gardera les pieds sur terre. "Nous sommes réalistes. Nous
devons prendre les matches les uns après les autres."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babtou
Vieux briscard du forum
Vieux briscard du forum
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 45
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Portugal   Sam 7 Juin - 21:59

La Turquie, une menace pour Scolari


Le sélectionneur du Portugal, Luiz Felipe
Scolari, a fait part de ses émotions avant le premier match de son
équipe à l'UEFA EURO 2008™ contre la Turquie au Stade de Genève.


Mentalité de gagnant
Le charismatique Brésilien, qui permettait au Portugal d'atteindre la
finale de l'édition 2004, affirmait : "Notre équipe est extrêmement
talentueuse, notre milieu de terrain rend jaloux pratiquement toutes
les équipes d'Europe. Pour réussir dans une telle compétition, vous
devez croire en vos chances d'aller jusqu'au bout. Je sais que nous
sommes suffisamment bons pour remporter cette compétition mais pour
l'instant, nous devons nous concentrer sur le premier match. Nous avons
perdu notre premier match contre la Grèce il y a quatre ans, ce qui
nous a mis la pression dès le début. Une victoire serait un départ
idéal pour nous mettre dans l'ambiance."

Prudence
Scolari connaît bien la Turquie en phase finale d'une grande compétition après
l'avoir rencontrée deux fois alors qu'il tenait les rênes du Brésil en
Coupe du Monde de la FIFA 2002. "J'ai beaucoup de respect pour la
Turquie", affirme-t-il. "Ils jouent comme une équipe d'Amérique du Sud,
du football très rapide, et ils sont dirigés par un excellent
entraîneur [Fatih Terim]. La plupart des gens s'attendent à ce que nous
les battions mais ils oublient que la Turquie a perdu de peu contre mon
équipe du Brésil en demi-finale de la Coupe du Monde. Ils commencent
toujours très forts, nous devons être prudents."

Ronaldo à droite
Les Portugais devraient utiliser une formation en 4-3-3 avec Petit devant
la défense composée de Bosingwa, Ricardo Carvalho, Pepe et Paulo
Ferreira. Ainsi, João Moutinho et Deco auront la liberté d'aller de
l'avant depuis le milieu de terrain. En revanche, les observateurs se
demandent si son quartet d'ailiers pourra fournir les munitions
nécessaires à l'attaquant de pointe Nuno Gomes. Scolari a pensé à
utiliser Ricardo Quaresma sur la gauche mais Simão semble mieux parti
pour être titularisé tandis que Cristiano Ronaldo fera marcher la magie
sur la droite.

Marquer Ronaldo
Ronaldo justement est un vrai casse-tête pour le sélectionneur de la Turquie
qui ne veut pas mettre la pression sur le seul arrière gauche Hakan
Balta. "L'idée n'est pas de demander à un seul homme de la marquer",
explique Terim. "Vous défendez en groupe et je ne vais pas critiquer un
joueur qui n'a pas réussi à arrêter Ronaldo. C'est le meilleur joueur
du monde mais j'ai essayé plusieurs systèmes qui devraient le
contenir."

Equipe différente

Terim avoue que son onze de départ ne présentera aucune surprise. "Nous avons
peaufiné plusieurs systèmes de jeu mais nous n'apporterons aucun
changement radical", dit-il. "Nous n'avons plus battu le Portugal
depuis 1955 mais nous avons su faire pencher la balance en notre faveur
dans le passé alors pourquoi pas cette fois ?" Dotée de Volkan Demirel,
en excellente forme avec le Fenerbahçe SK et qui a réussi à se faire
sélectionner devant Rüştü Reçber dans le but, et de Nihat Kahveci qui
commence à marcher dans les traces du meilleur buteur Hakan Şükür, la
Turquie n'est plus l'équipe que Scolari avait battue en 2002. Cette
nouvelle génération a peut-être prévu de donner la première victoire à
la Turquie face au Portugal en 53 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portugal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portugal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Portugal 19 Tonga 24
» RB sur l'andalousie ou le portugal
» bem-vindos a Portugal
» jtlarsouille : Pick up from Portugal
» Bonjour à tous de Braga au Portugal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Purple-power :: Autres club :: Football International-
Sauter vers: